Enquête : les internautes protègent mal leur confidentialité

Les internautes ont une mauvaise compréhension de la confidentialité des données, mais pensent prendre des mesures proactives.

Alors que les législateurs envisagent de réglementer l’utilisation des données personnelles, une enquête d’Entrust montre une compréhension confuse de ce qui est en jeu.

Selon une enquête menée auprès de résidents des États-Unis et du Royaume-Uni, la grande majorité des consommateurs ont une mauvaise compréhension des questions liées à la confidentialité des données et pensent pourtant être proactifs pour se protéger.

L’enquête d’Entrust, une société américaine spécialisée dans la gestion des identités et la confidentialité des données, a également révélé que 64 % des personnes interrogées sont prêtes à partager leurs données personnelles si cela facilite l’accès à des services clés.

Et 83 % d’entre eux se disent à l’aise pour stocker leurs données biométriques dans des applications ou des systèmes de vérification d’identité tiers, comme ceux des aéroports.

Les consommateurs ont une personnalité partagée : ils ont une grande confiance dans leur capacité à protéger leurs données personnelles, mais 79 % d’entre eux ont également déclaré être assez ou très préoccupés par leurs données.

Environ un tiers (34 %) des consommateurs se sont montrés très pessimistes en déclarant qu’ils pensaient avoir peu de contrôle sur leurs données, près d’un quart ont déclaré que les problèmes étaient trop complexes pour être compris et 30 % ne savaient pas par où commencer.

Une différence essentielle entre les pays : Les consommateurs britanniques faisaient nettement plus confiance à leurs employeurs, aux banques et aux organismes gouvernementaux pour assurer la sécurité de leurs données personnelles.

Les grandes plateformes Internet ont été critiquées pour leur utilisation et leur mauvaise utilisation des données personnelles des consommateurs. En 2021, les législateurs américains et britanniques envisagent des réglementations potentielles pour contrôler l’utilisation des données personnelles. Cela aura d’énormes conséquences sur les marchés de la publicité en ligne et les vendeurs de données, qui représentent plusieurs milliards de dollars.

L’enquête d’Entrust montre que les électeurs devront être mieux informés pour être en mesure de comprendre et de soutenir les prochaines réglementations sur la confidentialité des données.

Source: zdnet.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.